Vous êtes ici : Accueil / Nos expositions / La libération du 26 août 1944 >>

La libération du 26 août 1944

Survol de la libération du Châtelet-en-Brie,
26 août 2015

L’inauguration d’une plaque,
une exposition,
un camp américain.

 

Jean-Baptiste Porte

L’offensive américaine

le 26 août 44, des américains au Châtelet

1 an après les châtelains se souviennent

Construction du monument Ernest B Gaston

Honneur à nos morts

Avant la libération

La libération de la Seine et Marne

Les soldats allemands

 

L’inauguration de la plaque du 26 août 1944 :


Cérémonie inaugurale
(collection : SHCB)

Le 26 août 2015, les villageois étaient nombreux à venir assister à l’inauguration de la plaque commémorant la Libération du Chatelet-en-Brie le 26 août 1944.

Quelques officiels dont des maires de la Communauté de Communes « Vallées et Châteaux », avaient fait le déplacement.

Comme le rappelait le président de la SHCB, Jean-Claude Radigon, dans son discours :

« Il y a 71 ans, jour pour jour et presque à la même heure, par la rue principale du Châtelet, le 20e corps, appartenant à la 3e armée américaine commandée par le Général Patton, venait de Sivry-Courtry pour aborder notre village par la route nationale N 5, aujourd’hui D 605. Ils venaient nous rendre notre liberté perdue depuis 4 ans… »

Un an plus tard, une plaque rendant hommage à tous ceux qui œuvrèrent pour notre liberté fut apposée dans cette rue qui fut baptisée « Rue du 26 Août 1944 ».

Cette plaque qui fut malheureusement dérobée, un jour d’avril 2006, fut donc remplacée ce jour d’août 2015 par la municipalité.

Notre président rappelait que : « le devoir de mémoire permet ainsi de faire connaître au plus grand nombre, un évènement marquant de l’histoire de notre village.
Nous ne devons pas oublier… tous ceux qui ont combattu et qui sont morts pour notre liberté et pour que de tels évènements n’adviennent plus jamais. »

En écho aux propos de Jean-Claude Radigon, Alain Mazard, maire du Châtelet, « salua le courage, de ces milliers d’hommes et de femmes qui ont osé dire non face à l’oppression des forces d’occupation et celui de tous ces résistants qui se sont lancés dans la bataille au péril de leur vie, afin de prendre en main leur destin, mais surtout celui de la France… ».


Nouvelle plaque commémorative
(Collection : SHCB)

Les 2 jeeps américaines, ainsi que les jeunes cadets des sapeurs-pompiers du Châtelet, apportèrent quelques couleurs supplémentaires à la réussite de cette commémoration très appréciée par toutes les personnes présentes.

 

Une exposition retraçant la Libération du Châtelet-en-Brie :

Par ailleurs, cette commémoration fut l’occasion pour la SHCB de présenter une exposition retraçant ces heures mémorables qui ont précédé la libération du Châtelet-en-Brie et l’après-midi de la journée du 26 août 1944 qui a vu les châtelains en liesse faire la fête aux libérateurs, fut un réel succès.

En effet, plus de 500 personnes se sont déplacées pour la voir.

Les nombreux témoignages de remerciements et de satisfaction sont là pour l’attester.

4 classes des écoles des Grands Bois et des Grands Jardins, soit 100 élèves, sont venus avec leurs enseignants.


Exposition SHCB, août 2015-12-11
(Collection : SHCB)

Des professeurs d’histoire et la Principale du collège Rosa Bonheur envisagent de présenter cette exposition, dans le courant du mois de février 2016, au sein de leur établissement.

C’est un témoignage supplémentaire de l’engouement suscité par cet évènement.

 

Un camp américain :

Cerise sur le gâteau, un camp américain de belle facture, initié par Jean Luc Lendrin secrétaire général de la FNACA et par l’association « Victory and Liberty 44 » du Mée-sur-Seine, monté dans la cour du Château des Dames durant 3 jours, vint apporter une touche supplémentaire à la réussite de ces réjouissances.

 


Association « Victory and Liberty 44, cour du Château des Dames
(Photo : André Pilon)

 

suivant ->